Dakar : le pari de la modernisation

En visite dans la banlieue dakaroise du 19 au 23 Juillet 2016, le chef de l'État sénégalais a officiellement lancé le programme de modernisation des villes du Sénégal (PROMOVILLE) qui s’élève à un budget de 280 milliards de FCFA. Ce fut aussi l’occasion pour le Président Macky SALL de promettre la réalisation d’une panoplie d’infrastructures dans la ville de Dakar.

Thiaroye: lancement des travaux de la route des Niayes

Thiaroye: lancement des travaux de la route des Niayes

​Un projet d’envergure pour des villes plus modernes

«PROMOVILLE contribuera à améliorer la gouvernance urbaine et à restaurer l’armature de nos communes, en particulier celles qui sont les chefs-lieux de capitales départementales » a déclaré le Président Macky SALL à Rufisque le mardi 19 juillet.


Ce programme de modernisation touchera les villes de Dakar, Saint-Louis, Louga, Podor, Ndioum, Matam, Thiès, Diourbel, Gossas, Kaolack, Tambacounda, Kédougou, Medina Gounass, Kolda et Sédhiou. La première matérialisation de ce programme est donc prévue à Rufisque avec l’aménagement et l’élargissement de la route qui mène à l’hôpital Youssou Mbargane.


Les projets urbains concernent principalement la banlieue de Dakar et s’élèvent à plus de 980 milliards de FCFA. « 1 000 milliards pour ces infrastructures, c’est cela le concept de développement inclusif que j’ai prôné : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous », a déclaré le chef de l’État.


L’élargissement de la route des Niayes (partant du rond-point de liberté 6 jusqu’à Keur Massar, soit 23 Km), 72 Km de pavés voiries urbaines, la construction de caniveaux pour l’assainissement routier et la réalisation de passerelles piétonnes pour faciliter le trafic, sont des composantes du projet phare de la République dans la mobilité urbaine, lancé à Thiaroye le jeudi 21 juillet par le Président.


L’inauguration de la troisième section de la Vdn (tronçon allant de Golf à Tivaouane peulh) à Guédiawaye a suivi, le vendredi 22 juillet. Le samedi 23 juillet, ce sont les populations de Diamalaye qui ont reçu le chef de l’État avec le lancement des travaux de construction de la deuxième section de la Vdn pour 6 Km (allant du Cices au golf club de Guédiawaye) en une piste cyclable avec contre-allées et construction d’aires de promenade, en plus de la réalisation d’ouvrages d’assainissement de protection et de traversée souterraine.


Pont de l’émergence, atout majeur pour la mobilité urbaine

L’inauguration de « l’échangeur de l’émergence », le samedi 23 juillet après-midi par le Président Macky SALL, est plus qu’une bouffée d’air dans une zone où les embouteillages étaient le lot quotidien des conducteurs. Ce pont est une composante majeure de la mobilité urbaine à Dakar. A cheval entre les communes de Grand-Yoff et de Patte d’oie, « l’infrastructure permettra de franchir le grand axe nord-sud au bénéfice des populations des Parcelles Assainies, de Cambérene, Guédiawaye, Pikine et de toute la banlieue de Dakar » fait remarquer M. Ibrahima NDIAYE, directeur général de l’Ageroute. Il permet ainsi un accès plus facile des populations de la banlieue à Dakar plateau. Ce joyau construit par la Compagnie Sahélienne d’Entreprise a coûté 7 milliards de FCFA à l’État du Sénégal.


Dakar est en chantier et c’est peu de le dire. Selon le Président Macky SALL : «Dakar doit répondre pleinement de sa vocation de capitale moderne, desservie par des infrastructures de qualité qui contribueront à la mobilité urbaine ».


Au regard des projets de l’État, d’ici quelques années la capitale n’aura plus à souffrir de l’état piteux de certaines routes, et encore moins, des longues heures d’embouteillages.


Espérons que le Sénégal gagnera ce pari !

E.Marame FAYE

A lire également