Sénégal : Naissance d'un comité de suivi de la réglementation du fer à béton


Barama Sarr, président du comité de suivi.

Après l’adoption d’une réglementation sur le fer à béton, le Sénégal se dote d’un comité pour son suivi. La cérémonie d’installation de ses membres a été présidée jeudi 15 décembre 2016 par le ministre du commerce, Alioune Sarr en présence de différents acteurs du secteur.


Un comité pour suivre la règlementation sur le fer à béton

Depuis son entrée en vigueur le 29 Août 2016, la réglementation sur le fer à béton souffre d’un manque de suivi, aux dires des différents acteurs du secteur. C’est une situation désormais réparée avec la mise en place d’un comité dédié à cette cause.

Conformément à l’arrêté interministériel qui le sous-tend, le comité est composé de 12 membres chargés entre autres du suivi, de la veille et de l’évaluation de la réglementation du fer à béton. A en croire le ministre Alioune Sarr, l’initiative s’inscrit dans l’objectif du gouvernement à garantir aux sénégalais du fer à béton conforme au standing international.


« Nous avons toujours été confrontés aux problèmes du respect des normes », a fait remarquer le représentant des bureaux de contrôle. Pour Alioune Sarr, la réglementation ne doit souffrir d’aucune négligence dans son application. Il a notamment prôné la tolérance zéro envers les acteurs indélicats. Ces derniers ont fait l’objet d’une saisie de 115 tonnes de fer non conforme à Dakar et de près de 140 tonnes à Thiès pour tromperie sur la quantité. Cela représente une valeur de 41 millions de FCfa, a-t-il poursuivi.


Afin d’accentuer cette veille, une brigade mixte incluant à la fois, la gendarmerie la police et les services du commerce intérieur, a été préconisée par le comité. Un plan de vulgarisation de la réglementation du fer à béton est par ailleurs prévu à l’endroit des consommateurs. Quant aux stocks résiduels de fer non conforme, ils devront être retirés du marché au plus tard fin 2016.


Les membres du comité de suivi :

  • le directeur général de l’Association sénégalaise de normalisation (président)

  • le directeur du commerce intérieur (rapporteur)

  • le directeur général des douanes ou son représentant

  • le directeur du redéploiement industriel ou son représentant

  • deux représentants des importateurs de fer à béton

  • le représentant de l’ordre des architectes

  • le représentant des bureaux d’études

  • le représentant du laboratoire Cereeq

  • le représentant du laboratoire de génie mécanique de l’école supérieure polytechnique

  • le représentant des associations des consommateurs

C. Farid Akélé


A lire également