Dakar, la place de l'obélisque retrouve son éclat


La nouvelle place de l'obélisque de Dakar

Relookée sur la forme et le fond, la place de l’Obélisque a rouvert ses portes le 29 décembre au public avec plus de luminaires. Cela fait suite à une visite du premier ministre, Mohammed Dionne et d’autres personnalités politico-administratives de Dakar sur les lieux.


Fermée au public pour des travaux d’aménagement depuis un an (janvier 2016), la place de la Nation - ex-place de l’obélisque - a profondément changé de décor. C’est le constat fait par le premier ministre Mohammed Dionne lors de sa visite sur le site le 29 décembre dernier.


Arrivé sur la place à 19h 50, le cortège de la primature fut accueilli par des auréoles de lumière. Après un tour d’horizon de l’ensemble du chantier, il n’a pu s’empêcher d’apprécier la qualité du chantier. « La place de la Nation retrouve son lustre d’antan », affirme-t-il, remarquant l’utilité de l’investissement consenti.


Place au sport

Au total 38.000 mètres carrés ont été aménagés. Les espaces de sables sont entièrement recouverts de marbre et de pavé. Un mini terrain de football avec gazon naturel, un espace polyvalent pour le basketball et le handball sont autant d’infrastructures destinés au férus du sport. Des appareils d’exercices sportifs de salle sont également installés, à l’image de ceux présents sur la Corniche Ouest.


Des aires de jeu sont réservées aux enfants avec en toile de fond plusieurs manèges (toboggan, etc.). Toute chose qui confirme, la déclaration du ministre du renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, lors du vote du projet de loi d’orientation sur l’habitat social, il y a quelques mois : « Vous serez surpris de la revoir ».


Place au Wi-Fi

Dans un rayon de 2 km, un réseau Wi-Fi est disponible à la place de l’obélisque. Pour le maire de la commune Gueule Tapée-Fass-Colobane, Ousmane Ndoye, la place de l’obélisque deviendra une attraction pour sa population. L’élu local assure que la sécurité sera privilégiée avec l’installation des caméras de surveillance et d’un poste de police permanent. La gestion du site, poursuit-il, sera très prochainement confiée à une structure privée.


En qualité de guide des lieux pour l’occasion, le ministre Diène Farba Sarr a reçu les félicitations du chef du gouvernement, malgré le retard de six mois accusé dans la finition du chantier. Mohammed Dionne a rappelé que dix autres places à Dakar et dans sept régions bénéficient du même programme.


Initié dans le cadre du projet « Ville verte », la rénovation de la place de l’obélisque est le fruit de la coopération entre le ministre du Renouveau urbain et la commune Gueule Tapée-Fass-Colobane. Un « beau partenariat », se félicite le premier ministre.


Miguel Godonou

A lire également