Côte d’Ivoire : Eiffage remporte un contrat de 110 millions d’euros pour la construction du barrage

Le projet de construction du barrage Singrobo-Ahouaty situé sur le fleuve Bandama, entre Abidjan et Yamoussoukro est dorénavant à sa phase de réalisation. Le groupe français Eiffage s'est vu confier la construction de l’infrastructure pour un montant de 110 millions d'euros. Le géant du BTP remporte ainsi l’appel d’offre lancé par Ivoire Hydro Energy.

©senego

Ce contrat de conception-construction clé en main est le second projet d’envergure pour Eiffage en Côte d'Ivoire après celui de la réfection du pont Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan en 2017. Le groupe français a trois ans pour réaliser l’ouvrage à compter du premier semestre 2019.

Le barrage Singrobo-Ahouaty d’une capacité de 44 mégawatts est développé par la société Ivoire Hydro Energy, dirigée par Ekolan Alain Etty, ancien directeur général adjoint (1999-2005) de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).

Il bénéficie d’un soutien financier provenant de partenaires privés : la BAD, la BOAD, le Fonds OPEP pour le développement international (OFID), la Société allemande d’investissement et de développement (DEG). Sont également associés à la construction du barrage, Africa Finance Corporation (AFC) et la Banque de développement des Pays-Bas (FMO).

Ces dernières années ont été marquées par l’internationalisation du groupe Eiffage. «Depuis quatre-vingt-dix ans, nous n’étions présents qu’au Sénégal et ne menions dans le reste du continent que quelques opérations épisodiques. Aujourd’hui, Eiffage Infrastructures s’est redéployé dans une dizaine de pays africains », expliquait à Jeune Afrique Edgar Coulomb d’Eiffage en 2017.

Sources :

jeuneafrique.com

A lire également