Bénin : Le gouvernement décidé à faire respecter la limitation des hauteurs en zone résidentielle

Le conseil des ministres du 22 mars, a institué des mesures fortes quant à la limitation de la hauteur des constructions en zone résidentielle. Une réglementation longtemps foulée aux pieds, à en croire Pascal Koupaki, ministre d’Etat au Bénin.


Cotonou (Photo : DR)

Les bâtiments ne devraient plus aller au-delà de deux étages (R+2) dans les zones résidentielles, au Bénin. Le gouvernement a décidé d’être plus regardant quant à cette disposition du décret portant réglementation de la délivrance du permis de construire. Trois ans après son entrée en vigueur, cette réglementation reste très peu appliquée, au grand dam des autorités. Selon Pascal Koupaki, la situation est source de nuisances diverses, dont : la violation de l’intimité du voisinage, l’instabilité des maisons voisines, l’insécurité des occupants eux-mêmes.


Pour parer à toutes ces dérives, le gouvernement a pris les devants. Les documents d’urbanisme régulièrement approuvés seront mis à la disposition des communes, afin d’avoir une organisation cohérente et durable des centres urbains. Cela permettra, à en croire le ministre d’Etat Koupaki, une meilleure application des dispositions réglementaires pour protection des populations.


Par ailleurs, le ministre de la décentralisation va procéder à l’annulation des permis de construire des bâtiments en cours de réalisation dans les zones résidentielles et qui ne respectent pas le cadre réglementaire. Outre la relecture du décret relatif à la réglementation du permis de construire, tous les ministres concernés ont été instruits afin d’organiser en collaboration avec les spécialistes – urbanistes, architectes, géomètres, etc, - des séances de travail sur la question.


C. Farid AKELE



A lire également