Cape Town : Seul eldorado africain en 2017 selon un rapport

Parmi les sept destinations mondiales désignées comme « futur eldorados des ultra riches » en 2017, on retrouve une seule africaine : Le Cap (Afrique du sud). Ce classement prouve à quel point l’immobilier de luxe est en pleine expansion sur le continent.


Batiboom:Cap Town

Pour établir un classement des « destinations de demain » des grandes fortunés du monde, Barnes et Warburg, société américaine spécialisée dans l'immobilier haut-de-gamme international a publié son rapport 2017. Selon les résultats de l’étude, Le Cap en Afrique du sud occupe la 6e place sur 7. Lisbonne (Portugal), Berlin (Allemagne), Taos (Etats-Unis), Tel Aviv (Israël), Auckland (nouvelle-Zélande) et La Havanne (Cuba) sont les autres destinations prometteuses.


Cape Town, ville située à l’extrême sud de l'Afrique du sud rejoint ainsi la liste serrée des « destinations de futur ». Sa présence dans le top des endroits qui attirent les plus riches de la planète se justifie par l'essor de ses banlieues « aisées », indique le rapport. L'augmentation progressive de la population fortunée et d’expatriés européens a favorisé sur place l’essor d’un marché d’immobilier.


Qualifiée d’une des plus belles villes du monde, Le Cap est fondée en 1652. C’est un milieu verdoyante et montagneux qui possède plusieurs atouts naturels. Elle est également connue pour avoir abrité Robben Island, l’île où Nelson Mandela fut emprisonné. Du Sénégal en Angola, les villes sont, soit en conception, soit en cours de finalisation. Cet état de chose suscite l’engouement des plus grands fortunés du monde qui n’hésitent plus à s’installer sur le continent.


Le rapport de Barnes et Warburg s’est appesanti sur le comportement personnel et professionnel de ces individus ou familles ultra fortunés. Au nombre de 212 600, ces derniers ont accumulé 30 000 milliards de dollars en 2015.


Miguel Godonou






































A lire également