La Zambie veut transférer sa capitale vers une nouvelle destination

La Zambie souhaite transférer sa capitale administrative de Lusaka à Ngabwe, pour cause de congestion.


Lusaka (Photo : Getty Images)

La ville cible se trouve dans une zone rurale, à 120 km au nord de l’actuelle capitale, à en croire Lucky Mulusa, ministre de la planification, cité par l’AFP. "Il sera quasiment impossible de mener des activités à Lusaka, dans dix ans. La ville est surpeuplée. Il est donc judicieux de la déplacer", a-t-il signifié. Il a indiqué que la question devrait être débattue avec le cabinet du président Edgar Lungu, au cours des prochaines semaines.


Ce n’est pas la première fois que le transfèrement de Lusaka vers une autre destination est évoqué. Mais c’est bien la première fois que le sujet fait l’objet d’une annonce au plus niveau de la part des autorités du pays, selon la journaliste zambienne, Mutuna Chanda. Même si la faisabilité d’une telle mesure reste à définir, beaucoup de points de vue convergent sur place pour un désengorgement total de la capitale, fait-elle savoir.


D’une population estimée à près de deux millions d’habitants en 2010, Lusaka est considérée comme une des villes africaines qui connait la plus forte croissance démographique.


Nombre de pays du continent ont par le passé expérimenté cette solution. Le Nigéria a déplacé sa capitale de Lagos à Abuja en 1991. Alors que Dodoma, capitale de la Tanzanie, a été conçue dans les années 1980 pour abriter plusieurs structures gouvernementales, en provenance de Dar es-Salaam.


C. Farid Akélé

A lire également