Les capitales africaines les plus cool, selon Slate

L’Afrique suscite beaucoup de convoitises de par son attrait et ses caractéristiques multiples, selon que l’on se déplace dans telle ou telle métropole. Après le classement des villes africaines où il fait le plus bon-vivre (par l’EPL), le site internet Slate a concocté un classement des villes du continent les plus cool.


La ville sud-africaine de Port Elizabeth (Photo :DR)

A travers le qualificatif "cool", Slate entend déconstruire – une fois de plus ? – l’idée d’une Afrique trop souvent présentée comme monotone où "un troupeau de zèbres du parc Serengeti côtoie les pyramides de Gizeh". Le site internet met en avant un contient multiculturel et très dynamique pour le tourisme, malgré ses inégalités.


Il s’agit d’un guide interactif qui prend en compte huit grandes catégories dont : le temps qu'il fait (le nombre de jours d'ensoleillement par an et le niveau annuel des précipitations), la vie nocturne (le prix d'une pinte de bière, la qualité et la quantité de restaurants), le coût du voyage (le prix d'une location d'appartement, le prix du billet d'avion), l'offre culturelle et de loisirs (sites Unesco, parcs naturels, plages), le risque d'épidémies (présence du paludisme, de la fièvre jaune, d'Ebola), la qualité des transports en ville (densité des transports en commun, présence d'Uber), le degré de sécurité (corruption, délinquance et risque terroriste) et l'esprit d'ouverture (qualité d'accueil des étrangers et tolérance envers la communauté LGBT).


Au classement général, c'est le Cap (Afrique du Sud) qui l'emporte devant Praia (Cap-Vert), Dakar (Sénégal), Port-Louis (Maurice) et Tunis (Tunisie). Selon Slate, le Cap doit sa première place à son métissage culturel, son décor exceptionnel et sa riche animation les nuits.


Dakar quant à lui, est vanté à travers "son charme multiple pour tout voyageur" et son site touristique, dont : l’ile de Gorée, patrimoine mondial de l’Unesco. Les derniers du classement son respectivement : Bangui (Centrafrique), Juba (Soudan du Sud) et Kinshasa (RD Congo), trois villes en proie aux instabilités diverses.


C. Farid Akélé

A lire également