Macky Sall évoque les mutations de l'Afrique grâce à la politique des infrastructures

A Dubaï dans le cadre du 5ème sommet mondial des gouvernements, Macky Sall a vanté ce dimanche, le changement de l’Afrique à travers l’investissement dans les infrastructures.


"L’Afrique a véritablement changé. Dans tous nos pays, nous essayons de faire la promotion des infrastructures. Nous savons que sans infrastructures, il n’y a pas de développement, un commerce intra-africain, une croissance durable", a soutenu le chef de l’Etat sénégalais, aux côtés du PDG de Dubaï Port World, dans un panel sur le commerce intelligent et les partenariats.


Selon Macky Sall, le Plan Sénégal émergent (PSE) s’inscrit dans cette nouvelle perspective. "Nous avons lancé une nouvelle stratégie d’émergence - le PSE - qui repose sur trois piliers : la transformation structurelles de l’économie, à travers les infrastructures (....). Bref, une économie plus robuste et résiliente", a-t-il soutenu.


Il a en outre évoqué la nécessité de connecter les pays côtiers et ceux enclavés. Pour y parvenir, Macky Sall a insisté sur la construction d’infrastructures dont les chemins de fer, les routes, entre autres. Des investissements assez coûteux pour être à la seule charge de l’Etat.


"C’est le partenariat qui paie. C’est à la fois l’investissement public du gouvernement et l’investissement privé dans ce chemin de partenariat public-privé. Avec un tel partenariat, l’Afrique peut développer l’investissement direct étranger", a-t-il plaidé.


Le président sénégalais prend part au sommet mondial des gouvernements sur invitation de Sheikh Mohammad Bin Rashid Al Maktoum, vice-président, premier ministre des Emirats arabes unis et Émir de Dubaï. Il est accompagné, entre autres, du ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba, du ministre de l’industrie, Aly Ngouille Ndiaye, du directeur général de l’Api, Mountaga Sy.


C. Farid Akélé

A lire également