Un projet de chemins de fer pour relier la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda

Le gouvernement tanzanien a annoncé avoir confié aux groupes turcs Yapi Merkezi et au portugais Mota Engil, un contrat de réalisation de chemin de fer d’un montant de 1,1 milliards de dollars.


Citant des sources gouvernementales, l’agence Bloomberg révèle que le projet de chemin de fer long de 400 km, devra relier la Tanzanie au Burundi et au Rwanda. Il fait partie d’un gigantesque projet de ligne ferroviaire centrale d’une longueur de 2.561 km, censé contribuer à l’intégration de l’Afrique de l’est.


Selon les autorités de Dar Es Salam, le chantier devrait se faire grâce au financement du gouvernement turc. En effet, à en croire Bloomberg, le groupe turc Yapi Merkezi a demandé au gouvernement de son pays de financer le projet en envisageant un partenariat inter-état, suite à une sollicitation de la Tanzanie.


Les médias locaux affirment que c’est le président tanzanien, John Magufuli lui-même, qui en a fait la demande à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, lors de son passage à Dar es-Salaam dans le cadre d’une tournée africaine.


La Tanzanie avait fait appel à la Türk Eximbank pour le financement des travaux de construction du tronçon tanzanien (400km) des chemins de fer. «Je suis convaincu que nous obtiendrons ce prêt », avait précisé le chef de l’Etat tanzanien au sortir d’un entretien entre les deux dirigeants.


Ils avaient signé par la même occasion, pas moins de neuf accords de coopération bilatérale portant sur la défense, les transports, l’industrie et le commerce.


C. Farid Akélé


A lire également